Aller à la recherche

Installer FreeBSD ufs sous ovh et sys

Nous allons dans ce billet faire une installation "clean" de FreeBSD, sous un serveur OVH / So you start distant.

Installons FreeBSD 11.0 sur serveur dédié ovh / sys / kimsufi

Sauvegarde des fichiers importants

Il est judicieux d’enregistrer les fichiers /etc/rc.conf, /etc/fstab ainsi que /etc/resolv.conf fourni par l’installation automatique d‘OVH.

Nous allons relancer le serveur en mode Rescue, pour ce faire connectez-vous au manager ovh / sys et modifiez le « Netboot » de votre serveur en le passant en Rescue « Freebsd 11 amd 64 rescue pro » validez, puis sur votre serveur demander le reboot.

reboot

Préparation disque

Une fois reconnectée à votre serveur en mode rescue, nous allons verifier la situation du disque avec la commande gpart

#gpart show
=>       63  976773105  ada0  MBR  (466G)
         63         63        - free -  (32K)
        126  976772979     1  freebsd  [active]  (466G)
  976773105         63        - free -  (32K)
=>       63  976773105  diskid/DISK-TV550BXGG1GU5R  MBR  (466G)
         63         63                              - free -  (32K)
        126  976772979                           1  freebsd  [active]  (466G)
  976773105         63                              - free -  (32K)
=>        0  976772979  ada0s1  BSD  (466G)
          0   40960000       1  freebsd-ufs  (20G)
   40960000  934762496       2  freebsd-ufs  (446G)
  975722496    1050483       4  freebsd-swap  (513M)
=>        0  976772979  diskid/DISK-TV550BXGG1GU5Rs1  BSD  (466G)
          0   40960000                             1  freebsd-ufs  (20G)
   40960000  934762496                             2  freebsd-ufs  (446G)
  975722496    1050483                             4  freebsd-swap  (513M)

Nous allons commencer par supprimer toutes les partitions gpart destroy -F ada0

Recréons une nouvelle partition gpt gpart create -s gpt ada0

Ajoutons une partition de type freebsd-boot gpart add -t freebsd-boot -l gptboot -b 40 -s 512k ada0

Ecrivons le bootcode gpart bootcode -b /boot/pmbr -p /boot/gptboot -i 1 ada0

Maintenant les partitions gpart add -t freebsd-ufs -l gprootfs -b 1M -s 20G ada0 gpart add -t freebsd-ufs -l gpsrvfs -s 40G ada0 gpart add -t freebsd-ufs -l gpdatafs ada0

Si vous souhaitez supprimer une partition créée par erreur gpart delete -i 2 ada0 qui supprimera la partition gpdatafs dans notre exemple

Formatage des disques newfs -U /dev/gpt/gprootfs newfs -U /dev/gpt/gpsrvfs newfs -U /dev/gpt/gphomefs

On va maintenant monter la partition racine gprootfs sur /mnt mount /dev/gpt/gprootfs /mnt cd /mnt

Installation du kernel et système de base

Nous voilà prêt à installer le kernel et le système de base, nous allons tout d’abord récupérer l’archive 'base.txz' ainsi que le 'kernel.txz' fetch ftp://ftp.freebsd.org/pub/FreeBSD/releases/amd64/11.0-RELEASE/base.txz fetch ftp://ftp.freebsd.org/pub/FreeBSD/releases/amd64/11.0-RELEASE/kernel.txz

On décompresse le tout puis on supprime les fichiers compressés ls *.txz | xargs -n1 tar -Jxvf rm *.txz

Configuration de l’installation de base

Attention une mauvaise configuration ou simple erreur de frappe vous empêchera de redémarrer correctement votre serveur. Fichier /etc/fstab

# Device 		Mountpoint	FStype	Options	Dump	Pass #    
/dev/gpt/gprootfs	/		ufs	rw	1	1
/dev/gpt/gpsrvfs	/srv		ufs	rw	2	2
/dev/gpt/gphomefs	/home		ufs	rw	2	2

Important : N’oubliez pas de créer les répertoires « Mountpoint » mkdir /srv

Fichier /etc/rc.conf

keymap= "fr"
sshd_enable="YES"
dumpdev="AUTO"
local_unbound_enable=yes
ifconfig_em0="inet xxx.xxx.xxx.xxx netmask 255.255.255.0 broadcast xxx.xxx.xxx.255"
defaultrouter="xxx.xxx.xxx.xxx"
hostname="nsxxxxxx.ip-xxxxxxxxx.eu"

Modifiez le port et permettez la connexion sshd en tant que root dans le fichier/etc/ssh/sshd_config

PermitRootLogin yes
Port 12560

On définit le mot de passe root mount -t devfs devfs dev chroot . passwd ..... umount dev

Redémarrage du serveur

Modifiez, le NetBoot qui passe en mode ‘Disque dur’, puis sur votre serveur fraîchement installé relancez en le redémarrant. reboot

Voilà vous devriez pouvoir vous connecter sur votre nouveau serveur nouvellement installé est clean.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.binsp.net/?trackback/4

Fil des commentaires de ce billet

Page top